Nuit Internationale de la chauve-souris 2015

Nuit  de la chauve-souris 2015 à LEVES

affiche_nuit_internationale

Les 29 et 30 août 2015 chez vous !
Les chauves-souris ne connaissent pas de frontières.
Du crépuscule à l’aurore, une trentaine de pays vont fêter en même temps les 36 espèces européennes ainsi que la centaine d’espèces des départements et collectivités d’Outre-Mer.
En France et dans les DOM-COM, dans la pénombre des massifs forestiers, le long des haies, des ruisseaux ou des fleuves, sur les places des villages ou dans les salles obscures, les spécialistes des Chauves-Souris vont faire partager leur passion pour ces maîtresses de la nuit.
Plusieurs dizaines de sites proposent une approche pacifique et technologique des Chiroptères. Une nuit à l’écoute des ultrasons, ou quelques minutes pour prendre connaissance des dernières découvertes liées au radio-pistage. De riches rencontres pour découvrir, s’enthousiasmer et aimer ces fascinants mammifères nocturnes.
Pour plus de renseignements
Consulter le site internet : www.nuitdelachauvesouris.com
Téléphoner au : 02 48 70 40 03

Le barbecue 2014

Grande réussite pour notre barbecue

Malgré le temps  trés incertain notre barbecue 2014 fut une réussite
plus de 150 participants ont bravé les intempéries une ballade par les 
chemins Lévois  avait été organisée .
Chacun de son gateau ou de sa  salade a permis la réussite d’un bon repas
entre amis

DSC_0065  DSC_0083  DSC_0089  DSC_0100

Aprés l’effort le réconfort

DSC_0105 DSC_0096 DSC_0098

Le mot du président

DSC_0133

 

Et quand même divertissement sous la pluie

DSC_0137      DSC_0136

 

Merci à tous pour cette belle réussite

REMI MARTIAL CANDIDAT AUX MUNICIPALES

Rémi Martial Portrait

 

Le Président d’Ensemble pour Lèves, Rémi MARTIAL, vient de déclarer officiellement sa candidature pour les municipales de mars 2014.

Il conduira la liste « Ensemble pour Lèves 2014″.

Retrouvez ici le bulletin de la relève n°8, où il fait part de sa candidature aux Lévois : La releve n°8 – septembre 2013

SIGNEZ LA PETITION CONTRE L’INSECURITE

Face à la montée des actes de délinquance dont sont victimes les Lévois (agressions sur personnes, braquages de commerce, cambriolages, vols de voitures, etc.), nous devons agir pour la tranquillité de tous.

Malgré une forte hausse de la population à Lèves ces dernières années, l’effectif de la police municipale reste limité à deux agents. De plus, la municipalité refuse toujours l’implantation de caméras de vidéo-protection sur la commune, alors que l’agglomération Chartres Métropole (47 communes) a prévu d’investir plus d’un million d’euros dans un réseau intercommunal de caméras, dont trois étaient prévues à Lèves.

En votant contre l’implantation de ces caméras à Lèves, la municipalité a fait le choix de l’isolement par rapport aux autres communes de l’agglomération. Et c’est le Préfet lui-même qui l’affirme : « Lèves sera une faille dans le dispositif de vidéo-surveillance ».

L’insécurité peut également être routière. Nous devons régler la dangerosité de certains axes et carrefours de Lèves, en priorité la patte d’oie de la route de Dreux. Nous militons pour la construction d’un rond-point à cet endroit.

Rappelons que le Maire a un pouvoir de police sur sa commune. Il doit assurer à ses citoyens leur sécurité, première des libertés. L’équipe d’Ensemble pour Lèves, qui souhaite défendre les intérêts des Lévois, vous propose d’agir, en signant la pétition ci-jointe, afin de montrer votre volonté de lutter efficacement contre toutes les insécurités.

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION, en renvoyant par courrier ou par mail le document ci-joint :

Pétition insécurité

LES INVESTISSEMENTS DE LA COMMUNE

Après un point sur l’endettement de la commune puis sur les frais de fonctionnement, nous vous proposons désormais de prendre connaissance du niveau d’investissement de Lèves (équipements communaux, voirie, etc.).

Nous constatons que si le niveau d’investissement de la commune a augmenté par habitant depuis 2000 (de 247 euros en 2000 à 319 euros par habitant en 2011, soit une hausse de 29 %), il reste cependant assez nettement en-deçà de la moyenne nationale (476 euros par habitant en 2011, en hausse de 14 % par rapport à 2000). A noter le niveau exceptionnellement haut de 2007, du au pôle scolaire.

Après la forte hausse de la population lévoise (nous approchons les 6000 habitants), nous devons désormais dégager les marges de manœuvre nécessaires, grâce à une gestion plus vertueuse des finances communales, pour rattraper le fort retard de la commune en termes d’équipements publics, notamment sportifs, et de modernisation de notre voirie.

evolution-des-emplois-d-investissement-par-habitant